Montréal, le samedi 19 septembre 2015. – La suite 185 de l’hôtel éphémère de l’Arsenal se dissipera dans le temps, mais restera bien vivante dans nos souvenirs comme une célébration grandiose de l’art contemporain. C’est en ces mots que l’édition spéciale du Journal du Bal dresse la table pour l’édition 2015 du Bal du Musée d’art contemporain, événement annuel de collecte de fonds qui se distingue par sa mise en scène extravagante et inusitée. Lors de cette soirée, les invités pourront s’imaginer qu’ils comptent parmi les plus grands collectionneurs et amateurs d’art contemporain de partout à travers le monde. Dans une atmosphère empreinte de mystère, ceux-ci se retrouveront, le temps d’une soirée, dans un hôtel chic pour un grand colloque d’art… le tout campé dans une autre époque. Mille et un détails se révèleront au fil du temps…

Avec ses 800 convives, le Bal du MAC – événement exceptionnel de la rentrée – affiche complet depuis le mois de décembre 2014 et peut déjà s’enorgueillir de profits nets record de l’ordre de plus de 700 000 $. Ces résultats époustouflants, qui risquent même d’augmenter, ont été rendus possibles grâce à une constellation de personnes qui, ensemble, ont donné généreusement de leur temps, de leur créativité et de leur passion… pour l’art et les affaires! Ces personnes sont :

Les coprésidents du Bal du MAC

  • Guy Côté, gestionnaire de portefeuille, Premier vice-président, Financière Banque Nationale
  • Alexandre L’Heureux, chef de la direction financière, Groupe WSP Global Inc.
  • Bertrand Cesvet, président exécutif du conseil et associé de Sid Lee

Les présidents hôtes

  • Alexandre Taillefer, président du conseil du MAC
  • François Dufresne, président de la Fondation du MAC
  • John Zeppetelli, directeur général et conservateur en chef du MAC
  • Debbie Zakaib, présidente du comité du Bal

Pour assurer le succès retentissant de cette soirée, la mise en scène a été confiée à Sid Lee, alors que le repas quatre services est dans les mains expertes du chef Marc Lintanf du service traiteur du Fairmont Reine Elizabeth, sous la direction d’Armando Arruda.

Enfin, grâce au soutien inégalable d’individus et d’entreprises engagés dans le collectionnement et la conservation de l’art contemporain, les sommes recueillies par la Fondation du MAC lors de l’édition 2015 du Bal du MAC permettront au Musée d’enrichir sa collection d’œuvres d’art, de présenter une programmation plus riche et diversifiée et aussi de bonifier sa mission éducative.