Beat Nation : art, hip-hop et culture autochtone représente une génération d’artistes qui juxtaposent la culture urbaine et l’identité autochtone en vue de produire des œuvres novatrices, inusitées, qui reflètent les réalités actuelles des peuples autochtones. Organisée et mise en circulation par la Vancouver Art Gallery à partir d’une initiative de la grunt gallery, à Vancouver, Beat Nation présente des travaux dans différentes disciplines : peinture, sculpture, installation, performances et vidéo. Les artistes réunis dans l’exposition sont Jackson 2bears, KC Adams, Sonny Assu, Bear Witness, Jordan Bennett, Raymond Boisjoly, Corey Bulpitt & Aime Milot, Kevin Lee Burton, Raven Chacon, Dana Claxton, Dustinn Craig, Nicholas Galanin, Maria Hupfield, Mark Igloliorte, Cheryl L’Hirondelle, Duane Linklater, madeskimo, Dylan Miner, Kent Monkman, Marianne Nicolson, Skeena Reece, Hoka Skenandore et Rolande Souliere. Au cours de sa présentation à Montréal, le Musée d’art contemporain de Montréal offrira dans sa programmation des performances et des activités spéciales organisées en collaboration avec des artistes autochtones.

Beat Nation : art, hip-hop et culture autochtone est organisée et mise en circulation par la Vancouver Art Gallery à partir d’une initiative de la grunt gallery. Beat Nation a été mise sur pied conjointement par les commissaires Kathleen Ritter, autrefois conservatrice adjointe à la Vancouver Art Gallery, et Tania Willard, artiste, designer et commissaire issue de la Nation Secwepemc.

Cette exposition est rendue possible grâce à l’aide généreuse de Mark McCain & Caro MacDonald / Eye and I, de l’Audain Foundation for the Visual Arts, de Gary R. Bell et de Rick Erickson & Donna Partridge. 

La présentation montréalaise a été coordonnée par Mark Lanctôt, conservateur au Musée d’art contemporain.