Résumé

Grosse Fatigue, une installation vidéo de 13 min, a été réalisée lors d’une résidence au Smithsonian Institute à Washington, D.C. Inspirée par le concept de l’encyclopédie, au fil de ses recherches dans les collections et les bases de données de l’institution, l’artiste s’est engagée dans la narration d’une histoire de l’univers en conjuguant des éléments d’histoire scientifique à une collection de récits sur la création du monde provenant des diverses traditions et cultures. Cette œuvre se déploie au rythme de superpositions et de juxtapositions fluides d’images tirées des collections du Smithsonian ou dénichées sur internet, en une quantité de fenêtres ouvertes sur un écran d’ordinateur.

Biographie

Camille Henrot est née à Paris en 1978 ; elle vit et travaille à New York depuis janvier 2013. Diplômée en cinéma d’animation en 2002 de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris, son travail a fait l’objet d’une quinzaine d’expositions individuelles dont The Restless Earth au New Museum, New York (2014) ; The Pale Fox à la Chisenhale Gallery de Londres, une exposition coproduite par Bétonsalon – Centre d’art et de recherche, Paris, Kunsthal Charlottenborg, Copenhague, Westfälischer Kunstverein, Münster où elle est successivement présentée en 2014 et 2015. Camille Henrot s’est mérité le Lion d’argent à la 55e Biennale de Venise en 2013.

Camille Henrot, Grosse Fatigue, 2013
Vidéo (couleur, sonore) 13 min
Musique originale de Joakim, voix Akwetey Orraca-Tetteh, texte écrit en collaboration avec Jacob Bromberg
Producteur : kamel mennour, Paris ; avec le soutien du Fonds de dotation Famille Moulin, Paris
Production : Silex Films
Lion d’argent – 55e Biennale de Venise, 2013
Projet développé dans le cadre du Smithsonian Artist Research Fellowship Program, Washington, D.C.
Remerciements particuliers aux Smithsonian Archives of American Art, Smithsonian National Museum of Natural History, et Smithsonian National Air and Space Museum
© Camille Henrot / SODRAC (2015)