À l’occasion de la venue à Montréal de l’artiste Elizabeth Price, lauréate du prestigieux Turner Prize 2012, et de sa participation au Pop Symposium en septembre, le Musée présente The Woolworths Choir of 1979, l’œuvre vidéo qui lui a valu cette importante distinction attribuée chaque année depuis 1984 à un artiste de moins de 50 ans pour la meilleure exposition de l’année en Grande-Bretagne.

Pour les Britanniques, ce titre The Woolworths Choir of 1979 évoque un tragique incendie survenu dans un magasin de Manchester. Inséré dans l’énoncé, le mot « choir » porte toutefois l’intention première de l’artiste : « Je m’intéresse à ce qui se passe lorsque les choses sortent des catégories, quand le sociohistorique sort de la catégorie documentaire, mais reste néanmoins sociohistorique, et se mêle à quelque chose de beaucoup plus immersif et émouvant, telle la musique pop, qui a un effet émotionnel et psychologique immédiat. »

The Woolworths Choir of 1979 est une pièce envoûtante que l’on a immédiatement envie de revoir et de réentendre tant la trame sonore est en soi une composition musicale exceptionnelle. De l’analyse de l’architecture d’une église gothique du XIIIe siècle à la reconstitution des causes d’un incendie, entièrement composée de documents d’archives et d’images repiquées sur Internet, elle est soutenue par une structure rythmique remarquable. À partir de multiples séquences de performances pop des années 1960, l’artiste recompose, geste par geste, en un flux cohérent, un groupe de choristes énigmatique. La dextérité du travail de collage, pour réunir des documents de styles et de genres différents en un ensemble dramatique, témoigne du talent d’Elizabeth Price, de sa grande maîtrise de l’histoire du cinéma narratif comme du film expérimental. L’effet hypnotique des claquements de doigts et battements de mains toujours en chœur, allié au motif récurrent d’un mouvement particulier du poignet, et en général le travail sur le rythme et la texture, créent une intrigue brillamment construite.

Présenté en collaboration avec Pop Mtl.